AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [E.C.] I can be your Toy *

Aller en bas 
AuteurMessage
Mακi<3
Nouveau
avatar

Féminin Messages : 3
Date d'inscription : 19/08/2009
Age : 25
Localisation : Bordeaux
Humeur : Toujours super *O*

MessageSujet: [E.C.] I can be your Toy *   Mer 19 Aoû - 16:02

Fiction réalisé sur les Tokio Hotel







Les bruits de la fête s'effaçaient peu à peu, la musique se taisait un peu plus à chaque pas qu'il faisait pour la fuir. Ses claquements de chaussures résonnaient dans la rue. Il leva la tête vers le ciel pour regarder les étoiles. L'une d'entre elles brillaient avec une telle force qu'on aurait presque pu croire qu'elle puisse tomber du ciel. Bill tendit la main devant lui, mais ne cessa pas de regarder l'étoile. Il attendit comme cela pendant 5 bonnes minutes, ne cessant de respirer d'un air saccadé. Les environs étaient très sombres et même la lumière du jour n'aurait pas réussi à le rassurer. Car il avait peur. Il soupira et laissa retomber sa main ballante, il la mit contre son torse et la serra aussi fort qu'il le pu. « Grand père t'avais tort, les étoiles ne t'aident pas quand tu leur tends la main ». Il s’avança un peu plus dans la rue, s’assit sur une des trois marches qui encadraient une porte sans issue et expira bruyamment. Bill sortit une cigarette de sa poche en jean. « Merde » pensa-t-il. Il la regarda, dégoûté. Elle s’était fendue en deux lorsqu’il l’avait sorti de sa poche. Il jeta le morceau le plus court – celui avec le filtre. Il alluma l’autre bout, moins amoché ; pourtant il avait horreur de cela, les cigarettes sans filtre. Mais en ce moment là, il en eut bien besoin. Il avait besoin de se calmer, d’oublier. Il ferma les yeux et laissa la fumée se balader dans son organisme puis expira par le nez. Cette sensation lui avait manquée. Son bout de cigarette se termina rapidement et il la balança près des poubelles à sa gauche. Il repensa à cette soirée, à la dispute.

_Ecoute Bill, avait-elle commencé. Je t’aime tu sais, mais franchement, j’ai besoin d’être libre un peu.

Elle cherchait son paquet de cigarettes partout dans les tiroirs de la cuisine, ses mains tremblaient affreusement. Il avait horreur de la voir en état de manque. Ses cheveux châtains en bataille et attachés en queue de cheval la vieillissaient horriblement. Bill serra le paquet de cigarette qu’il cachait derrière son dos. Elle la voyant s’affoler, il le lui balança sur la table, devant elle. Elle s’arrêta soudainement et se jeta dessus. Elle l’ouvrit aussi vite qu’elle le put et la moitié du contenu du paquet se répandit par terre. Elle saisit une des cigarettes qui restaient dans le paquet et la coinça difficilement entre ses lèvres, prit le briquet qui se trouvait près du poste de télévision – celui que leur avait offert la mère de Bill – et alluma sa Malboro en tressaillant. Elle prit une bouffée d’air et son corps se calma.

_Je n’ai rien fait. Tu te trompes, dit-elle en s’appuyant contre le bar de la cuisine et en expirant tout en même temps.
_J’en ai rien à foutre que tu aies fait quelque chose ou pas. Ce que je vois, s’énerva Bill, c’est que tu préfères passer la soirée avec quelqu’un d’autre que moi.

Elle écarquilla les yeux et un sourire se dessina sur son visage. Elle posa délicatement sa cigarette dans le cendrier, fit le tour du bar et se plaça derrière Bill. Elle l’entoura de ses bras et posa la tête contre son dos. Il savait qu’il était entrain de perdre. Elle passa sa main sur son torse et laissa échapper un petit rire. Cela n’eut pour conséquence que d’énerver un peu plus le jeune homme. « Arrête de te foutre de moi », pensa-t-il. Elle déposa un baiser dans sa nuque.

_Sois pas jaloux, mon cœur.
_Sarah, j’en ai marre que tu me penses plus con que je ne le suis en réalité.


Elle rigola de nouveau frottant son visage contre le dos du garçon. Il ne savait plus quoi faire ; et décida de se retourner, si bien qu’elle dut le lâcher contre son gré. Son rire s’interrompit et elle le regarda avec de grands yeux, surprise.

_J’en ai marre de toutes ces situations qui me mettent mal à l’aise. J’en ai marre de te voir sans cesse traîner avec d’autres mecs. J’en ai marre d’essayer vainement de te parler. J’en ai marre que tu te fiches de ce que je ressens. J’en ai marre de toi, tout simplement.

Sarah ne répondit rien. Elle resta bouche-bée pendant quelques minutes, dévisagée par l’homme qui l’aimait. Voilà, il l’avait dit. Même si ca lui avait fait du mal, c’était finalement sorti. Elle tenta de l’enlacer de nouveau en bredouillant des excuses mais il la repoussa aussi fort qu’il le pu.

_Ne me touche pas ! hurla-t-il.
_Bill ! Reviens !!

Il courut vers la porte et s’était enfuit. Super. Être obligé de partir la nuit alors que vous avez organisé une fête. Ce qu’il avait principalement voulu, c’était que tout le monde comprenne que s’il était parti, c’était à cause d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Strawberry'
Admin
avatar

Féminin Messages : 700
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 26
Localisation : SYDNEY*
Humeur : Mitigée.

MessageSujet: Re: [E.C.] I can be your Toy *   Mer 19 Aoû - 22:22

Waouh, j'adore ! *O*
T'écris super bien !
Vivement la suite bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manoon.
Apprenti(e)
avatar

Féminin Messages : 359
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 26
Localisation : New York City

MessageSujet: Re: [E.C.] I can be your Toy *   Sam 22 Aoû - 14:39

Ca commence tristement !
Mais ça promet Smile
Postes nous vite la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://manoon73.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [E.C.] I can be your Toy *   

Revenir en haut Aller en bas
 
[E.C.] I can be your Toy *
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ecriture. :: Textes longs.-
Sauter vers: